Accueil > Actualités > Revue de presse > TIH - Coopérer pour mieux innover

Techniques & Innovations Hospitalières - octobre 2011 - Coopérer pour mieux innover

Cette interview de Robert CREPEAUX, Directeur Technique du SIB,  est parue dans le magazine Technologies et Innovations Hospitalières  (n°12 - octobre 2011) dans le cadre d'un dossier spécial sur les nouveaux défis du SIH. Il y présente l'offre du SIB, qui va de l'édition de progiciels santé à l'hébergement de données de santé et fait le point sur les grands projets de fin 2011 et de 2012.

Coopérer pour mieux innover

Le Syndicat Interhospitalier de Bretagne (SIB) est à la pointe des nouvelles technologies de l’information de la communication et des nouveaux services au bénéfice des hôpitaux et des territoires de santé. Ses expertises touchent tous les secteurs d’avenir du Système d’Information de Santé (SIS). Son fonctionnement coopératif lui permet de présenter une offre métier de très haut niveau, évolutive et économiquement performante.

Techniques et Innovations Hospitalières - octobre 2011 - Coopérer pour mieux innover

« Notre suite progicielle médicale Sillage, précise Robert Crépeaux, le directeur technique du SIB, est une solution nouvelle quenous déployons dans un grand nombre d'établissements. Elle permet de constituer tout le dossier patient informatisé, intégrant tout ce qui concerne la production de soins, l’identification et la localisation des patients, la gestion des ressources et des agendas, des archives médicales… Le plus ancien de nos progiciels, dont la génération actuelle s'appelle Génois, couvre l'ensemble du circuit du médicament. L’offre Alfa Lima, dédiée aux réseaux de soins et aux territoires de santé, équipe actuellement les régions Pays de la Loire, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais. En matière de décisionnel hospitalier, notre suite Magellan s’étend de l'analyse de gestion à la comptabilité analytique hospitalière en passant par des portails décisionnels. Tous ces logiciels ont été développés à la demande initiale de nos adhérents ».

Innovation, Mutualisation, Coopération

Ses adhérents sont en effet la principale raison d’être du SIB qui puise son dynamisme dans la mutualisation. Son fonctionnement coopératif lui procure de réels avantages. « Lors de la mise en chantier de nos logiciels, les techniciens sont immergés dans le milieu hospitalier, reprend Robert Crépeaux, nos groupes de travail constitués de nos adhérents nous permettent d'aller plus vite sur leurs métiers souvent complexes. Nous avons la possibilité de travailler directement avec les professionnels de santé pour assurer la meilleure adéquation entre leurs besoins et nos solutions. Notre travail de coopération démarre dès la conception des logiciels et se poursuit tout au long de leur évolution. Notre groupe de travail n’est pas simplement là pour arrêter les seules spécifications initiales, mais aussi pour faire évoluer le progiciel tout au long de sa vie avec la sollicitation du laboratoire d’ergonomie Evalab ». « Nous avons été prêts très tôt sur tous les agréments : DMP compatibilité, INS-C compatibilité… Nous travaillons beaucoup sur les normes, nous sommes des acteurs importants au sens IHE, et faisons également partie d’Interop’ Santé. Sur ce point, nous nous démarquons d’autres éditeurs car l'interopérabilité est parfois peu compatible avec la concurrence commerciale. Nous ne sommes pas du tout dans cette logique commerciale, ce qui fait que nous allons plus loin dans l’intégration de nos systèmes avec les systèmes privés et publics ».

L’axe des services : hébergement des données de Santé

« Le SIB est la 1ère structure publique à avoir reçu l'agrément pour l'hébergement de données de santé à caractère personnel, explique Robert Crépeaux. Un Data Center au niveau tier 3 + est en construction au SIB, il ouvrira début 2012. Après avoir renforcé ses adductions aux réseaux très haut débit spécialisés Santé qui relieront à court terme l’ensemble de ses adhérents, le SIB proposera des services d’hébergement, d’infogérance, de site de secours... L’enjeu est d’offrir dans un premier temps, un fonctionnement 24/7 aux applications critiques de nos adhérents. Dans une étape ultérieure, le SIB proposera avec ses autres partenaires publics les services d’un Cloud privatif, ceci en perspective des services de type SaaS qui deviendront accessibles aux hôpitaux pour leurs applications coeur de métier ».

Certes, la coopération n’est pas une affaire nouvelle mais force est de constater qu’elle offre de réelles perspectives en matière d’innovations hospitalières. Ce n’est d’ailleurs pas le fait du hasard si la rentrée du SIB se joue simultanément sur plusieurs fronts.

Grands projets

« Nous préparons nos journées de février 2012, conclut Robert Crépeaux, nous allons offrir de nouveaux services à la rentrée pour tout ce qui concerne l'hébergement car nous faisons face à une demande très importante. Une nouvelle version de Sillage, enrichie des nouveaux modules “Urgences” et “Obstétrique” est également programmée. Le périmètre Sillage P2, production de soins, démarrera au CHRU de Lille avec un autre grand chantier sur l'hôpital de Poissy Saint-Germain où Sillage et Génois seront déployés pour remplacer des solutions d'éditeurs privés. Nous avons aussi le projet corse où les six établissements publics de Santé du SIRS-Co nous ont confié la refonte de leur SIH. Nous devons basculer l'ensemble de leur gestion des ressources humaines et des GEF au 1er janvier 2012. C'est un véritable challenge car ce sont des réalisations que nous avons déjà conduites sur un ou deux établissements mais rarement sur six dans un tel délai ».

Le SIB est un établissement public de coopération hospitalière  spécialisé en prestations informatiques destinées aux établissements de  santé. La demande de ses adhérents l’a amené à privilégier deux axes  stratégiques : l’édition de progiciels et les services en relation avec  la mise en oeuvre et l’exploitation des SIH.