Accueil > Actualités > Revue de presse > Le SIB à la Paris Healthcare Week 2016

05/2016 - DSIH - Le SIB à la Paris Healthcare Week 2016

Une interview d'Olivier MORICE-MORAND  présentant la participation du SIB à la Paris Healthcare Week  est parue dans le numéro 18 du magazine spécialisé DSIH.

hit 2016 dsih itw omm

 

Une interview d'Olivier MORICE-MORAND  présentant la participation du SIB à la Paris Healthcare Week  est parue dans le numéro 18 du magazine spécialisé DSIH.

 

À quelques semaines de la Paris Healthcare Week 2016, DSIH a été invité par le SIB à découvrir les services que cet « industriel » public du numérique au service de la santé mettra à l’honneur sur son stand. Olivier Morice-Morand, directeur général du SIB, en a profité pour revenir sur quelques enjeux majeurs des hôpitaux en termes de systèmes d’information.

 

La loi de modernisation du système de santé avec la mise en place prochaine des Groupements hospitaliers de territoire (GHT) a mobilisé un grand nombre d'acteurs. Le système d'information des GHT en est un des sujets brûlants. Quel est votre point de vue sur le sujet ?

Olivier Morice-Morand  :  En tant que président de l’Asinhpa (1), j’ai à plusieurs reprises exprimé la voix des structures publiques en informatique de santé sur ce dossier. De notre point de vue, il est important de développer une vision pragmatique et réaliste sur la question des systèmes d’information. 

On ne peut pas faire table rase du passé… voire du présent. De nombreux établissements de santé ont finalisé récemment le déploiement de leur Dossier patient informatisé (DPI), ou s’y emploient aujourd’hui, au prix d’un fort investissement humain et financier,

notamment en formation et en accompagnement au changement des utilisateurs. Sans surprise, nous prônons au SIB la même approche pragmatique que nous imaginons progressive et adaptée à chaque GHT. Nous pensons que l’interopérabilité est un élément clé de l’adéquation de l’offre que nous proposons aux établissements de santé sans pour autant mettre de côté l’approche DPI multi-entités juridiques. L’enjeu pour nous est de nous adapter à l’organisation en allant néanmoins vers le maximum d’homogénéité, en particulier dans le paramétrage du DPI. 

(1) : L’Association des structures d’informatique hospitalière publiques autonomes (Asinhpa) regroupe Cpage, e-SIS 59/62, MiPih, Ph7, SIB, SilPC et Symaris.  

 

Il y a un an, le SIB présentait ses premiers services en mobilité. Quelles sont vos avancées sur le sujet ?

Olivier Morice-Morand :  En effet, l’année dernière, nous avions abordé les usages liés à la mobilité sur deux plans. D’un côté, pour les professionnels de santé avec le service SIB Drive Santé. Une « clé USB virtuelle » sécurisée qui respecte les obligations réglementaires en matière d’hébergement de données de santé.

Et de l’autre, le service ePatient avec l’application mobile de l’établissement, qui permet de décloisonner l’hôpital et de simplifier la communication avec les patients.C’est un service qui s’intègre dans la démarche de personnalisation de l’accueil et de la relation aux patients. En 2012, nous avions lancé la gestion des demandes de rendez-vous en ligne (NDLR : au CHRU de Lille), et c’est désormais la prise directe de rendez-vous par le patient sur l’agenda du professionnel de santé que nous proposons aux hôpitaux. 

Toujours sur le thème de la mobilité, nous nous sommes attelés à la conception de l’extension mobile de notre DPI Sillage, l’enjeu ici étant de proposer des fonctionnalités spécifiques en mobilité. Avec Sillage Mobilité, les professionnels de santé auront désormais les dossiers de leurs patients dans leur poche. Cette application mobile sera présentée en avant-première en mai.

 

Sur le Dossier patient informatisé justement, quelles autres nouveautés allez-vous présenter ?

Olivier Morice-Morand :   En complément de nos réponses les GHT et la mobilité, plusieurs nouveautés importantes seront présentées. Par exemple, nous travaillons sur une déclinaison de Sillage pour les établissements psychiatriques, à l’instar des progiciels de spécialité conçus pour les services des urgences ou d’obstétrique. Ce nouveau progiciel de spécialité permettra de traiter les spécificités du suivi des patients en psychiatrie et sera nativement intégré avec le DPI complet.

Sur un autre volet, nous présenterons l’intégration de la reconnaissance vocale dans Sillage qui se fera désormais avec Dic’T. Enfin, nous apportons également dans Sillage une solution aux problématiques de gestion opérationnelle des flux de patients programmés et non programmés pour amener à une gestion prévisionnelle et une optimisation des ressources dans l’hôpital. 

 

Vous avez récemment lancé une démarche « start-up » interne dédiée à l'innovation. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Olivier Morice-Morand :  Depuis toujours, le SIB met l’accent sur l’innovation dans la conception de ses services. À l’initiative de Baptiste Le Coz, le directeur général adjoint du SIB, nous souhaitions sortir du cadre habituel afin de faire émerger des idées nouvelles.

À l'été 2015, nous avons donc lancé la démarche SIB Nov' qui avait pour objet de constituer une nouvelle équipe transverse au SIB.Sa mission, sur une année, consiste à réfléchir à de nouveaux services et à mettre en oeuvre l'une de ses idées. Je ne peux pas en dire plus maintenant, mais je vous invite à venir découvrir sur notre stand (F50) le fruit de cette première édition de SIB Nov'. 

 

Enfin, pouvez-vous nous expliquer en quoi votre participation à la Paris Healthcare Week est particulière cette année ? 

Olivier Morice-Morand :   En fait, cette participation marque l'aboutissement d'un certain nombre de changements qui sont intervenus au SIB depuis quelques années. Notre structure est devenue un groupement d'intérêt public ce qui nous a ouvert d'autres horizons, dont la collaboration avec d'autres types d'établissements par exemple. L'« industriel » public que nous sommes devenus avec le temps a désormais un projet d'entreprise comme épine dorsale de sa stratégie globale.

Pour marquer et signifier entre autres ces évolutions, il fallait une évolution de notre carte d'identité graphique. Nous profiterons donc de notre participation cette année à la Paris Healthcare Week pour évoluer vers une nouvelle identité visuelle.

 

Les rendez-vous du SIB à noter

Mardi 24 mai

  • 12h00 : Présentation de la nouvelle identité visuelle du SIB
  • 14h30 : Présentation de la démarche SIB Nov'  et du projet 2015-2016
  • 15h15 : Parcours Interopérabilité , piloté par Interop'Santé et présentation du livre blanc sur l'archivage hospitalier  par Isabelle GIBAUD

Mercredi 25 mai

  • 11h15 : Présentation de l'apport des infrastructures hyperconvergées  dans le cadre de l'hébergement de données de santé par Pierre DOUCET avec Nutanix 
  • 16h30 : Réunion de présentation du  projet santX , par les porteurs du projet
  • A partir de 19h30 : Réception de la FHF

Jeudi 26 mai

  • 13h00 : Parcours Pilotage médico-économique , piloté par DH Mag