Accueil > Actualités > Revue de presse > FNCLCC - TéléImagerie

FNCLCC - décembre 2009 - Réseau DICOM / TéléImagerie

Cette édition spéciale d'information sur les projets "Groupe" des 20 Centres de Lutte contre le Cancer  présente  le réseau de transfert et de partages d'images médicales DICOM. Le SIB  est l'opérateur de l'infrastructure de ce service de télé-imagerie  nationale (TéléImagerie ).

Le réseau DICOM au service d’une imagerie innovante

FNCLCC - décembre 2009 - Réseau DICOM Téléimagerie

Le  réseau DICOM-DICOM RT a été mis en place en 2007 dans le cadre de  l'étude européenne H10 EORTC-GELA-IIL conduite sur les lymphomes de  Hodgkin localisés. Son développement permettait de répondre à deux  besoins fondamentaux :

  • l’utilisation systématique du TEP-FDG  et son analyse multidisciplinaire dans la détermination des volumes  ganglionnaires irradiés ;
  • la nécessité d’échanges prospectifs et en temps réel de données d’imagerie et de paramètres de traitements radiothérapiques.

Une  telle rapidité d’échanges ne pouvait être obtenue que par le biais d’un  réseau internet. Initié à l’Institut Gustave Roussy, le  réseau  d’imagerie DICOM a pu être étendu rapidement à la totalité des 20 CLCC  grâce à des subventions de l’ARC et de la FNCLCC. Une formation concrète  des utilisateurs sur le terrain l’a rendu pleinement opérationnel.  D’autres établissements
ont pu ensuite intégrer le réseau.

Le  réseau a permis d'évaluer de façon rigoureuse l’apport du TEP-FDG dans  la détermination des volumes à irradier. Les résultats préliminaires  montrent que chez 75 % des patients, cette technique permet  l’identification d’au moins un ganglion atteint non vu au scanner.  L’implémentation progressive du contrôle de qualité prospectif et  consensuel a amélioré l’homogénéité des traitements de 20 %.

La  particularité du réseau vient de l’interconnexion totale entre les  différents établissements. La rapidité des échanges garantit des soins  de meilleure qualité, ainsi que des contrôles de qualité prospectifs et  en temps réel pour tous les essais cliniques. Le réseau peut s'utiliser  de façon courante pour toutes les réunions multidisciplinaires et pour  tout patient voulant un second avis. Enfin, il offre aux CLCC une  opportunité de renforcer leur position en tant que centres
de référence et d’excellence au sein de leur région.

Dr Théodore GIRINSKY, Radiothérapeute, Institut Gustave Roussy, Villejuif