Accueil > Actualités > Revue de presse > Emploi-public.fr - Avec le SIB, les données de santé sont bien hébergées

Emploi-public.fr - 23 décembre 2010 - Bretagne et Pays de Loire : avec le SIB, les données de santé sont bien hébergées

Cet article paru le 23 décembre 2010 sur le site emploipublic.fr  revient sur l'agrément du SIB en tant qu'hébergeur de données de santé à caractère personnel délivré le 10 novembre 2010 par le ministère de la Santé.

Emploi.public.fr - 23 décembre 2010 - Bretagne et Pays de la Loire : avec le SIB les données sont bien hébergées

Le Syndicat Interhospitalier de Bretagne  (SIB) vient d’obtenir l’agrément du ministère  de la Santé  en tant qu’hébergeur de données de santé à caractère personnel . C’est la première structure publique  à décrocher ce sésame.

Son nom n’est pas très connu et suscite parfois des malentendus ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le Syndicat Interhospitalier de Bretagne  n’est pas une centrale de défense des personnels soignants, mais un établissement public de coopération hospitalière  spécialisé dans l’édition et la diffusion de logiciels pour les  établissements de santé. Et ce, dans toute la France et les Dom-Tom.  Basé à Rennes , le SIB emploie près de 200 salariés , presque tous informaticiens.

En cette fin d’année, ses responsables ont le sourire : le SIB est en  effet la première structure publique à obtenir l’agrément du ministère  de la Santé en tant qu’hébergeur de données de santé à caractère  personnel. Il se met ainsi en conformité avec le décret n° 2006-6 du 4 janvier 2006 ,  qui rend nécessaire cet agrément, en lieu et place de l’ancienne  procédure de déclaration à la Commission nationale informatique et  libertés (Cnil). Les données concernées on trait à l’ensemble du dossier médical du patient hospitalisé , sous forme numérique (comptes rendus, images, etc.).

Le SIB édite toute une série de logiciels dédiés aux établissements de santé au sens large ,  de la maison de retraite au centre hospitalier régional. Ces outils  permettent de gérer le dossier patient informatisé (DPI),  d’optimiser  le circuit du médicament à l’hôpital ou encore de faire communiquer les  professionnels de santé sur un territoire (plateformes de télésanté Alfa  Lima de Bretagne et de Pays de la Loire). Actuellement, le SIB héberge 100 000 dossiers  concernant 65 000 patients  pour ces deux plateformes régionales.

“A l’occasion du déploiement des systèmes d’information médicaux et  de soins, l’activité d’hébergement d’applications et de données de santé  va se développer fortement dans les prochaines années et modifier  profondément les systèmes d’informations hospitaliers et de santé .  Le SIB met tout en œuvre pour accompagner au mieux les établissements  de santé sur ce type de projets”, souligne  Robert Crépeaux, directeur  technique du SIB, qui place cette activité au cœur de son plan  stratégique 2008-2012.

A noter, le SIB vient d’adhérer à l’Association française des hébergeurs agréés de données de santé à caractère personnel ,  dont le site internet fournit des informations précises et  régulièrement mis à jour sur l’évolution de la réglementation dans ce  domaine sensible.

Xavier Debontribe. emploipublic.fr

 

Consultez l'article en ligne sur emploipublic.fr