Accueil > Actualités > Revue de presse > DSIH - Structures publiques de coopération : quelles stratégies et quelle place après HPST ?

DSIH - avril 2012 - Structures publiques de coopération : quelles stratégies et quelle place après HPST ?

Cet article paru en avril 2012 dans le magazine DSIH  s'intéresse aux structures publiques de coopération : interview de Robert CREPEAUX, Directeur Technique du SIB et des responsables de CPage et du Mipih.

 

DSIH - avril 2012 - Structures publiques de coopération : quelles stratégies et quelle place après HPST ?

"Avec un effectif de plus de 200 personnes, 218 établissements adhérents et un budget de 21 millions d’euros, le SIB issu de la génération des Centres Régionaux d’Informatique Hospitalière (CRIH) a quadruplé tous ses chiffres depuis sa création. Nous avons changé de statut en 1993 pour devenir syndicat inter hospitalier de Bretagne et hérité de toutes les missions historiques du CRIH. Une de nos particularités vient du fait que nous nous sommes positionnés dès le début des années 90 sur le médical et le médico-technique. Nos activités principales sont l’édition et la diffusion de logiciels, l’intégration de SIH, le conseil (sécurité, interopérabilité, urbanisation des SI, cartographie de processus à l’intérieur de l’hôpital…), le décisionnel médico-économique, la télésanté, l’hébergement de données de santé et l’infogérance applicative. Notre transformation future en GIP SIB (Santé Informatique Bretagne), amenée par la loi HPST, va offrir une ouverture vers des établissements qui, jusqu’à présent, ne pouvaient pas adhérer. Cela va nous permettre d’amplifier nos prestations vers de nouveaux marchés. 

La création des GCS e-santé est récente. Ils assurent une mission de maîtrise d’ouvrage ou d’assistance à maitrise d’ouvrage dans un « contexte télésanté ». Sur ce domaine, nous nous positionnons en maître d’oeuvre et en « exploitant » des solutions, que nous éditons et diffusons. Notre assistance à maitrise d’ouvrage est quant à elle centrée sur les SIH. Aussi, notre relation avec les GCS est basée sur des partenariats sur l’e-Santé. En Bretagne et en Pays de Loire, nous avons fourni dès 2002 les plateformes de télésanté régionales, qui sont désormais pilotées par leurs GCS e-santé. Egalement à titre d’exemple, le développement d’une application pour faciliter l’orientation des patients vers les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) – Alfa Lima Orientation – et son déploiement dans tous les territoires de santé bretons ont été entrepris en collaboration avec le GCS e-santé de Bretagne et l’ARS Bretagne. Concernant la modernisation desSI de santé, nous avons toujours été positionnés sur les projets nationaux promus par le Ministère de la Santé pour accompagner les établissements dans leur besoin avec nos progiciels (Sillage pour le système d’information médical, Génoispour le circuit du médicament, Alfa Lima pour les plateformes de télésanté et Magellan pour le pilotage médico-économique et décisionnel) et l’accompagnement de leur déploiement en proposant des services d’hébergement (nous avonsl’agrément pour l’hébergement de données de santé) et d’infogérance."

Robert CREPEAUX, Directeur Technique du SIB

En savoir plus

Consulter l'article original sur dsih.fr  (page 44)