Accueil > Actualités > Communiqués de presse > Le SIB inaugure le 1er Data Center du Grand Ouest agréé pour l'hébergement de données de santé

Le SIB inaugure le 1er Data Center du Grand Ouest agréé pour l'hébergement de données de santé

11/10/2012

Le Data Center du Syndicat Interhospitalier de Bretagne (SIB) a été inauguré le mercredi 10 octobre 2012 par Loïg CHESNAIS-GIRARD, Vice-président de la Région Bretagne en charge de l'économie et de l'innovation, Gwénaële HAMON, Vice-président de l’agglomération Rennes Métropole déléguée au développement économique et à l’emploi, Sébastien SEMERIL, Vice-président de l'agglomération Rennes Métropole délégué aux technologies de l'information et de la communication et Pierre BERTRAND, Directeur General adjoint de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Bretagne en présence des établissements de santé adhérents et clients du SIB.

Il s’agit du premier Data Center du Grand Ouest agréé par le Ministère de la Santé pour l’hébergement de données de santé à caractère personnel.

Cet équipement permet au SIB de proposer aux établissements de santé une offre d’hébergement de leur Système d’Information large et adaptée à leurs besoins.

Les enjeux de l’hébergement informatique pour les hôpitaux.

Avec la mise en place de différentes formes de coopération prévues par la loi HPST (Communauté Hospitalière de Territoire, Groupement de Coopération Sanitaire, Direction Commune, Territoire de Santé,…), les Systèmes d’Information Hospitaliers (SIH) sont soumis à de fortes évolutions. L’interopérabilité de ces systèmes et la montée en puissance de l’informatisation de la Production de Soins au sein des hôpitaux - nécessitant une disponibilité des Dossiers Patients Informatisés et des données de santé 24h/24 et 7j/7 - amènent aujourd’hui les établissements de santé à réfléchir à l’hébergement de tout ou partie de leur SIH.

Les enjeux de l’hébergement des SIH se situent dans la très haute disponibilité et la sécurité de l’infrastructure d’hébergement, l’intégrité et la confidentialité des données de santé, la facilité et l’optimisation du suivi et de la maintenance technologique et applicative, la maîtrise des coûts et enfin dans la mutualisation des moyens techniques et humains telle qu’une structure de coopération telle que le SIB peut proposer.

Un équipement au cœur de la stratégie du SIB

Hébergeur d’applications administratives depuis plus de 15 ans et acteur de la Télésanté et de l’Hébergement de données de santé plus de 10 ans, le SIB propose une offre d’hébergement qui va de l’hébergement technique jusqu’à l’infogérance applicative des applications qu’il édite ou diffuse auprès des hôpitaux et l’hébergement des données de santé à caractère personnel.Dans le cadre de son dernier projet d’établissement, le SIB avait prévu de moderniser sa salle de calculs et d’hébergement. La parution des décrets relatifs à l’hébergement de données de santé à caractère personnel et à la confidentialité des informations médicales ainsi que la progression de la production de soins informatisée l’ont amené à reconsidérer ce projet initial. Ainsi, pour répondre au mieux aux besoins de ses adhérents et clients en matière d’hébergement de leur SIH, le SIB, leur structure de coopération et de mutualisation, a fait le choix en 2010 de se doter d’un Data Center, c’est-à-dire d’un équipement technique à l’état de l’art, sécurisé et de très haute disponibilité. Ce Data Center permet l’hébergement avec une continuité de services 24h/24 et 7j/7, devenue indispensable pour l’hébergement de données de santé. Le Data Center du SIB a été conçu pour être en mesure d’héberger plus de la moitié de ses adhérents soit plus de 100 Systèmes d’Informations Hospitaliers (SIH). Ceci représentera au total 2 Pétaoctets de données et d’images et utilisera près de 800 serveurs.

Les préalables pour héberger des données de santé

Afin de pouvoir proposer à ses adhérents cette offre d’hébergement complète de SIH, le SIB a tout d’abord obtenu 2 agréments du Ministère de la Santé pour héberger des données de santé à caractère personnel. Dans le même temps, le SIB a renforcé sa connectivité et son interconnexion aux réseaux haut-débit et très haut-débit santé régionaux en étendant sa connexion initiale au réseau santé breton (BIPS) aux réseaux santé ligérien (Gigalys) et bas-normand (ex-Vikman). Il est par ailleurs en train de construire son propre réseau très haut-débit santé qui lui permettra d’ici à la fin de l’année de proposer son offre aux établissements de santé qui ne peuvent être raccordés à ces réseaux santé.